• Le canyon Lacaze-Duthiers : site d'étude à long-terme

    Le canyon Lacaze-Duthiers : site d'étude à long-terme

    Depuis 2010, la chaire a mis en place une étude des propriétés dynamiques de l'écosystème du canyon sous-marin Lacaze-Duthiers, dont la campagne d'exploration MEDSEACAN de l'Agence des Aires Marines Protégées Lire la suite
  • Croissance des coraux profonds

    Croissance des coraux profonds

    Les coraux profonds sont des ingénieurs de l’écosystème, souvent associés à des zones de forts courants induits par des anomalies topographiques du fond (monts sous-marins, canyons). Dans certains canyons sous-marins, Lire la suite
  • Colonisation de bois coulés

    Colonisation de bois coulés

    Les débris de plantes terrestres (bois, feuilles..) représentent une source d'énergie pour des espèces spécialisées capable d'utiliser cette matière peu dégradable. Leur diversité dans les grands fonds illustre l'importance de Lire la suite
  • Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

    Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

    La dorsale est-Pacifique est connue comme l'une des régions volcaniques les plus actives des fonds océaniques. Certaines zones sont le siège d'éruptions volcaniques répétées où les coulés de laves conduisent Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Croissance des coraux profonds

BouturesdevantMassif

Les coraux profonds sont des ingénieurs de l’écosystème, souvent associés à des zones de forts courants induits par des anomalies topographiques du fond (monts sous-marins, canyons). Dans certains canyons sous-marins, ces conditions hydrodynamiques favorisent le transport de matière organique constituant une ressource abondante mais intermittente, dont nous cherchons à élucider l'influence sur la dynamique de croissance de deux espèces cosmopolites de coraux profonds.

Etudiée pour la première fois in situ sur une base saisonnière dans le canyon Lacaze-Duthiers (Lartaud et al. 2013a, b), les taux de croissance de ces espèces suggèrent une sensibilité différente aux apports de matière organique et aux perturbations qui les accompagnent, lors de tempêtes ou de cascades d’eau denses.

En s’appuyant sur ces travaux pionniers développés dans le cadre le la chaire, nos recherches s’intéressent aujourd'hui à l’influence de la qualité de la matière organique sur leur croissance, du rôle de leurs associations bactériennes, ainsi que sur la rétention et le turnover de carbone organique dans les sédiments adjacents.