• Le canyon Lacaze-Duthiers : site d'étude à long-terme

    Le canyon Lacaze-Duthiers : site d'étude à long-terme

    Depuis 2010, la chaire a mis en place une étude des propriétés dynamiques de l'écosystème du canyon sous-marin Lacaze-Duthiers, dont la campagne d'exploration MEDSEACAN de l'Agence des Aires Marines Protégées Lire la suite
  • Croissance des coraux profonds

    Croissance des coraux profonds

    Les coraux profonds sont des ingénieurs de l’écosystème, souvent associés à des zones de forts courants induits par des anomalies topographiques du fond (monts sous-marins, canyons). Dans certains canyons sous-marins, Lire la suite
  • Colonisation de bois coulés

    Colonisation de bois coulés

    Les débris de plantes terrestres (bois, feuilles..) représentent une source d'énergie pour des espèces spécialisées capable d'utiliser cette matière peu dégradable. Leur diversité dans les grands fonds illustre l'importance de Lire la suite
  • Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

    Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

    La dorsale est-Pacifique est connue comme l'une des régions volcaniques les plus actives des fonds océaniques. Certaines zones sont le siège d'éruptions volcaniques répétées où les coulés de laves conduisent Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Chimiosynthèse et succession des espèces hydrothermales

Web chair BEMExChange MESCAL Marquage In Situ

Pour comprendre la réponse de l'écosystème hydrothermal aux perturbations, et son rôle dans la production de matière organique en profondeur, nous étudions le rétablissement des populations d'invertébrés qui dominent successivement la biomasse des sites hydrothermaux. 
Quel rôle joue l'évolution de l'environnement géochimique dans la succession des espèces symbiotiques sur plusieurs années ? Quelles propriétés de l’habitat favorisent ou inhibent la croissance des différentes symbioses chimiosynthétiques ?


Nous cherchons à aborder ces questions par des approches expérimentales in situ liant environnement et croissance des organismes (photo: cloche de marquage in situ et capteurs chimiques, Nédoncelle et al. 2013). Le site atelier international EPR 9°50'N qui a bénéficié d’un grand nombre d’études depuis plus de 20 ans permet d’inscrire ces approches dans un cadre temporel, géologique et biologique bien établi.