• Sources hydrothermales

    Sources hydrothermales

    Les sources hydrothermales sur les fonds océaniques sont le support d'une grande diversité d'écosystèmes, liés à des contextes volcaniques et géochimiques très variés. La matière organique qui alimente les communautés Lire la suite
  • Le canyon Lacaze-Duthiers : site d'étude à long-terme

    Le canyon Lacaze-Duthiers : site d'étude à long-terme

    Depuis 2010, la chaire a mis en place une étude des propriétés dynamiques de l'écosystème du canyon sous-marin Lacaze-Duthiers, dont la campagne d'exploration MEDSEACAN de l'Agence des Aires Marines Protégées Lire la suite
  • Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

    Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

    La dorsale est-Pacifique est connue comme l'une des régions volcaniques les plus actives des fonds océaniques. Certaines zones sont le siège d'éruptions volcaniques répétées où les coulés de laves conduisent Lire la suite
  • Les canyons sous-marins

    Les canyons sous-marins

    Les canyons sous-marins sont des vallées profondes qui entaillent le plateau continental. Une cartographie globale récente, réalisée grâce aux outils satellitaires, en dénombre près de 6000 sur l'ensemble des marges continentales. Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Avertissement
  • Mise à jour : Impossible d'ouvrir le site de mise à jour avec l'ID 73, "Akeeba Backup Core", URL : https://cdn.akeebabackup.com/updates/pkgakeebacore.xml

Ecosystème hydrothermal et environnement instable : la dorsale est-Pacifique

chemineesLa dorsale est-Pacifique est connue comme l'une des régions volcaniques les plus actives des fonds océaniques. Certaines zones sont le siège d'éruptions volcaniques répétées où les coulés de laves conduisent à l'éradication des communautés et la recolonisation des habitats en quelques années. le champ hydrothermal 9°50'N a permis d'observer le rétablissement des communautés biologiques et la succession d'espèces dites 'fondatrices' qui accompagnent les changements de conditions environnementales après une éruption. Ces environnements instables offrent des éclairages particuliers sur les mécanismes qui gouvernent la dynamique des communautés profondes et leurs réponses aux perturbations.

Ils offrent des modèles exceptionnels pour étudier les stratégies d’adaptation du vivant à toute une gamme de conditions physiques et chimiques, du gène à l’écosystème.

De même, ces environnements marins extrêmes sont des modèles pour élucider les relations entre le maintien de la biodiversité sur les fonds marins et l’existence de stress multiples tels que l‘appauvrissement du milieu en oxygène ou en ressources nutritives, l’exposition à divers composés toxiques ou les fluctuations de température.